Promo !

Alger, un théâtre de revenants-Fadéla M’Rabet

Plus de détails

Détails du produit

Tristesse des rêves avortés et des illusions perdues ? Sans doute. Mais Fadéla M’Rabet ne donne pas, pour autant, dans un pessimisme intégral, elle ” rêve de jeunes filles surfant sur les vagues ” et entend déjà, même si elles restent très discrètes, leurs voix, des ” voix qui ne sont pas celles de leurs mères, rauques, brisées par le chagrin, mais celles d’un nouveau monde. ”

Vous vendez ce produit ? Cliquez ici pour ouvrir votre boutique sur le site

Paiement cash
à la livraison

Produits
originaux

Livraison dans
48 Wilayas

1,200DA 840DA

Ajouter au panier
Vendu par : Dar Echihab

Description

C’est une sorte de symphonie à voix multiples que Fadéla M’Rabet nous présente dans ce nouveau livre, écrit, comme tous les autres, dans une belle langue poétique.
Mais à la différence des précédents, qui s’organisent autour d’un personnage principal – Djedda, sa grand-mère, le muezzin aux yeux bleus – celui-là constitue une sorte de fresque historique où se succèdent des personnages d’hier et d’aujourd’hui.
Alors que l’indépendance permettait, en principe, toutes les innovations, la pièce que jouent la plupart des Algériens d’aujourd’hui n’est que la reproduction d’une autre, écrite par des ancêtres qui ne sont même pas les leurs et qui leur font la loi. Mœurs, tenues vestimentaires, attitudes, croyances sont un mélange de modernité superficielle et de passéisme borné, et qui retrouverait l’Algérie 47 ans après sa victoire contre le colonialisme aurait l’impression de s’être trompé d’époque, de pays, de pièce, de personnages.

Avis des consommateurs

Il n’y a pas encore d’avis.

Avez-vous déjà utilisé ce produit ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.