Promo !

André Malraux et l’architecture

Plus de détails

Détails du produit

On connaissait André Malraux écrivain, sensible à la peinture, à la sculpture, aux arts d’Extrême-Orient ou d’Afrique. Mais il fut également très attentif à la création architecturale française et à la protection du patrimoine. Ministre fondateur des Affaires culturelles sous le général de Gaulle, de 1959 à 1969, il contribua à donner à l’architecture et au patrimoine un élan novateur. Il mit en place les fondements de la protection du patrimoine du XXe siècle, lança l’Inventaire général, la loi sur les secteurs sauvegardés et s’intéressa à la commande publique (les préfectures des nouveaux départements de la couronne parisienne, les maisons de la culture, le projet de musée du Vingtième-Siècle), nouant au fil des années des rapports admiratifs ou amicaux avec les architectes contemporains : Le Corbusier bien sûr, Wogenscky, Faugeron. Issu des communications présentées lors de la journée d’études organisée par le comité d’histoire du ministère pour le trentième anniversaire de la mort d’André Malraux, en 2006, cet ouvrage collectif, grâce à l’apport de recherches récentes et de documents inédits, éclaire la politique de l’architecture et du patrimoine des débuts de la Cinquième République. Le CD qui l’accompagne permet d’écouter de nombreux témoignages sur le rôle de l’écrivain-ministre en matière d’architecture et de patrimoine, ainsi que le célèbre hommage à Le Corbusier, prononcé en 1965.

Vous vendez ce produit ? Cliquez ici pour ouvrir votre boutique sur le site

Paiement cash
à la livraison

Produits
originaux

Livraison dans
48 Wilayas

1,971DA

Ajouter au panier
Vendu par : Dar Echihab

Description

On connaissait André Malraux écrivain, sensible à la peinture, à la sculpture, aux arts d’Extrême-Orient ou d’Afrique. Mais il fut également très attentif à la création architecturale française et à la protection du patrimoine. Ministre fondateur des Affaires culturelles sous le général de Gaulle, de 1959 à 1969, il contribua à donner à l’architecture et au patrimoine un élan novateur. Il mit en place les fondements de la protection du patrimoine du XXe siècle, lança l’Inventaire général, la loi sur les secteurs sauvegardés et s’intéressa à la commande publique (les préfectures des nouveaux départements de la couronne parisienne, les maisons de la culture, le projet de musée du Vingtième-Siècle), nouant au fil des années des rapports admiratifs ou amicaux avec les architectes contemporains : Le Corbusier bien sûr, Wogenscky, Faugeron. Issu des communications présentées lors de la journée d’études organisée par le comité d’histoire du ministère pour le trentième anniversaire de la mort d’André Malraux, en 2006, cet ouvrage collectif, grâce à l’apport de recherches récentes et de documents inédits, éclaire la politique de l’architecture et du patrimoine des débuts de la Cinquième République. Le CD qui l’accompagne permet d’écouter de nombreux témoignages sur le rôle de l’écrivain-ministre en matière d’architecture et de patrimoine, ainsi que le célèbre hommage à Le Corbusier, prononcé en 1965.

Avis des consommateurs

Il n’y a pas encore d’avis.

Avez-vous déjà utilisé ce produit ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − neuf =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.