Promo !

Annales du bâtiment et des travaux publics, n° 4-5 (2011)

Plus de détails

Détails du produit

La volonté de « construire durablement », est une valeur fondamentale de l’ingénierie ferroviaire, en particulier en génie civil. Elle s’est forgée autour de la double difficulté à laquelle sont confrontés les concepteurs de ponts-rails : – imaginer des structures qui endurent des charges (intensité, tonnage annuel) particulièrement agressives, – organiser les travaux en tenant compte des contraintes fortes de l’exploitation ferroviaire, tout en maîtrisant leur coût. Aussi les préoccupations suivantes imprègnent complètement les ingénieurs, qui participent ainsi à leur niveau à rendre le transport ferroviaire exemplaire en terme de développement durable : augmenter la durée de vie des structures, maximiser leur fiabilité et leur disponibilité, en faciliter la maintenance et la surveillance. L’objectif de cet article est d’illustrer comment l’objectif de « construire durablement » a motivé la recherche scientifique et suscité le développement de solutions techniques parfois innovantes à la SNCF : – mise au point de spécifications techniques et de référentiels de calculs qui se nourrissent du retour d’expérience et préparent l’avenir, – attention particulière à la qualité de réalisation des ouvrages, – recherche de solutions robustes, adaptées aux différentes problématiques et soin apporté à leur conception de détail. On évoquera en particulier l’amélioration en cours de la connaissance du cycle de vie des structures (ponts métalliques, tunnels), et ses conséquences potentielles sur les choix de maintenance et de régénération. Dans le domaine de la réparation et du renforcement ponctuel des structures, seront présentées quelques innovations récentes, imaginées pour prolonger la vie des ouvrages. Dans celui de la régénération lourde seront illustrés le soin et l’inventivité indispensables à la conception d’une opération de remplacement de tablier, par exemple. Un focus particulier sera effectué sur les quelques structures spécifiques, nouvellement imaginées pour répondre au besoin de régénération accélérée du patrimoine des petits ouvrages du réseau ferroviaire.

Vous vendez ce produit ? Cliquez ici pour ouvrir votre boutique sur le site

Paiement cash
à la livraison

Produits
originaux

Livraison dans
48 Wilayas

1,400DA 980DA

Ajouter au panier
Vendu par : Dar Echihab

Description

La volonté de « construire durablement », est une valeur fondamentale de l’ingénierie ferroviaire, en particulier en génie civil. Elle s’est forgée autour de la double difficulté à laquelle sont confrontés les concepteurs de ponts-rails : – imaginer des structures qui endurent des charges (intensité, tonnage annuel) particulièrement agressives, – organiser les travaux en tenant compte des contraintes fortes de l’exploitation ferroviaire, tout en maîtrisant leur coût. Aussi les préoccupations suivantes imprègnent complètement les ingénieurs, qui participent ainsi à leur niveau à rendre le transport ferroviaire exemplaire en terme de développement durable : augmenter la durée de vie des structures, maximiser leur fiabilité et leur disponibilité, en faciliter la maintenance et la surveillance. L’objectif de cet article est d’illustrer comment l’objectif de « construire durablement » a motivé la recherche scientifique et suscité le développement de solutions techniques parfois innovantes à la SNCF : – mise au point de spécifications techniques et de référentiels de calculs qui se nourrissent du retour d’expérience et préparent l’avenir, – attention particulière à la qualité de réalisation des ouvrages, – recherche de solutions robustes, adaptées aux différentes problématiques et soin apporté à leur conception de détail. On évoquera en particulier l’amélioration en cours de la connaissance du cycle de vie des structures (ponts métalliques, tunnels), et ses conséquences potentielles sur les choix de maintenance et de régénération. Dans le domaine de la réparation et du renforcement ponctuel des structures, seront présentées quelques innovations récentes, imaginées pour prolonger la vie des ouvrages. Dans celui de la régénération lourde seront illustrés le soin et l’inventivité indispensables à la conception d’une opération de remplacement de tablier, par exemple. Un focus particulier sera effectué sur les quelques structures spécifiques, nouvellement imaginées pour répondre au besoin de régénération accélérée du patrimoine des petits ouvrages du réseau ferroviaire.

Avis des consommateurs

Il n’y a pas encore d’avis.

Avez-vous déjà utilisé ce produit ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.