Promo !

DE LA POSTCOLONIE. ESSAI SUR L’IMAGINATION POLITIQUE DANS L’AFRIQUE CONTEMPORAINE-Achille Mbembe

Plus de détails

Détails du produit

C’est aussi la façon dont cette théorie a échoué à rendre compte du temps vécu dans sa multiplicité et ses simultanéités, sa volatilité, sa présence et ses latences, au-delà des catégories paresseuses du permanent et du changeant qu’affectionnent tant d’historiens.

Vous vendez ce produit ? Cliquez ici pour ouvrir votre boutique sur le site

Paiement cash
à la livraison

Produits
originaux

Livraison dans
48 Wilayas

2,730DA 1,911DA

Ajouter au panier
Vendu par : Dar Echihab

Description

Sur la base d’une dramatisation caricaturale, la guerre sévirait partout en Afrique. Grand corps mou et fantasque, le continent, impuissant, serait engagé dans un processus d’autodestruction ravageante. L’action humaine, stupide et folle, y suivrait presque toujours autre chose qu’un calcul rationnel. Cannibalisme, pandémies et pestilence partout imposeraient leur loi. Non point que de détresse, il n’y en ait point. D’horribles mouvements, des lois qui fondent et ordonnent la tragédie et le génocide, des dieux qui se présentent sous le visage de la mort et de la destitution, des cadavres errant au gré des flots, des menaces de toutes sortes, des ondes aveugles, des forces terribles qui, tous les jours, arrachent les êtres humains, les animaux, les plantes et les choses à leur sphère de vie et les condamnent à mort : il y en a, en effet. Ce qui fait cependant défaut, loin des culs-de-sac, des constats à l’aveuglette et des faux dilemmes (afropessimisme contre afrocentrisme), c’est la radicalité du questionnement. Car ce que l’Afrique en tant que notion met en crise, c’est la façon dont la théorie sociale a, jusqu’à présent, pensé le problème du basculement des mondes, de leurs oscillations et de leurs tremblements, de leurs retournements et de leurs déguisements.

Avis des consommateurs

Il n’y a pas encore d’avis.

Avez-vous déjà utilisé ce produit ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.