Promo !

Entre-ville : une lecture de la Zwischebstadt

Plus de détails

Détails du produit

Mondialisation capitaliste de la production des échanges, évolutions démographiques, formes de vie nouvelles, ébranlement des repères d’appartenance collective, risques technologiques… tout converge au cours des années quatre-vingt-dix pour mettre en question notre capacité à gouverner l’urbanisation contemporaine caractérisée par ses conurbations envahissant les campagnes, ses régions urbaines plus structurées par les sites industriels que par les centres historiques et une opinion sensibilisée aux enjeux écologiques. L’essai de Thomas Sieverts prend la mesure de ce défi et s’annonce comme un écrit polémique, une provocation au débat, d’autant qu’il a gagné en urgence. L’inventeur du concept de Zwischenstadt ne propose pas de modèle de ville ni de procédure, il ne se fait pas le chantre de la ville compacte ni de la ville dispersée ; il constate et analyse la multiplicité des décisions qui tissent le processus d’urbanisation réel et surtout il alerte : dégageons-nous de l’emprise de la représentation idéalisée de la ville européenne et ceci dans une démarche tendue vers le projet et porteuse de nouvelles perspectives d’aménagement adaptées à la ville européenne. Le néologisme d’entre-ville, ou plus précisément de la ” ville-entre “, cherche à exprimer ” l’encore non conçu “, quelque chose d’autre que le paysage urbanisé ou la ville territoire, une incertitude de ville, une ville hors d’elle-même qui attend d’être vue comme telle.

Vous vendez ce produit ? Cliquez ici pour ouvrir votre boutique sur le site

Paiement cash
à la livraison

Produits
originaux

Livraison dans
48 Wilayas

1,553DA 1,090DA

Ajouter au panier
Vendu par : Dar Echihab

Description

Mondialisation capitaliste de la production des échanges, évolutions démographiques, formes de vie nouvelles, ébranlement des repères d’appartenance collective, risques technologiques… tout converge au cours des années quatre-vingt-dix pour mettre en question notre capacité à gouverner l’urbanisation contemporaine caractérisée par ses conurbations envahissant les campagnes, ses régions urbaines plus structurées par les sites industriels que par les centres historiques et une opinion sensibilisée aux enjeux écologiques. L’essai de Thomas Sieverts prend la mesure de ce défi et s’annonce comme un écrit polémique, une provocation au débat, d’autant qu’il a gagné en urgence. L’inventeur du concept de Zwischenstadt ne propose pas de modèle de ville ni de procédure, il ne se fait pas le chantre de la ville compacte ni de la ville dispersée ; il constate et analyse la multiplicité des décisions qui tissent le processus d’urbanisation réel et surtout il alerte : dégageons-nous de l’emprise de la représentation idéalisée de la ville européenne et ceci dans une démarche tendue vers le projet et porteuse de nouvelles perspectives d’aménagement adaptées à la ville européenne. Le néologisme d’entre-ville, ou plus précisément de la ” ville-entre “, cherche à exprimer ” l’encore non conçu “, quelque chose d’autre que le paysage urbanisé ou la ville territoire, une incertitude de ville, une ville hors d’elle-même qui attend d’être vue comme telle.

Avis des consommateurs

Il n’y a pas encore d’avis.

Avez-vous déjà utilisé ce produit ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 + un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.