Promo !

Fénelon, les leçons de la fable : Les aventures de Télémaque

Plus de détails

Détails du produit

Le XVIIe siècle s’achève. Précepteur du duc de Bourgogne, Fénelon sublime sa tâche pédagogique en procurant au petit-fils de Louis XIV une narration en forme de fable homérique. Relatant les aventures du jeune Télémaque parti à la recherche de son père, Ulysse, l’auteur place aux côtés du héros la figure de Mentor, incarnation de la parfaite Sagesse. C’est là transformer le voyage initiatique en itinéraire spirituel… Car le projet est bien celui d’un théologien chrétien. Quelques années auparavant, en 1674, Boileau, au chant III de son Art poétique, avait proscrit le merveilleux chrétien du champ littéraire : « De la foi d’un chrétien les mystères terribles/D’ornements égayés ne sont point susceptibles » (v. 199-200). En « fabuleux chrétien » recourant à l’allégorie, Fénelon donne ainsi à lire la leçon politique fondamentale : c’est la créature humaine que le futur roi doit réformer en lui avant d’espérer gouverner avec justice et clairvoyance. Au terme de ses aventures, Télémaque aura appris qu’il n’y a pas de victoire plus éclatante et moins glorieuse que celle que l’on emporte sur sa propre insuffisance.

Vous vendez ce produit ? Cliquez ici pour ouvrir votre boutique sur le site

Paiement cash
à la livraison

Produits
originaux

Livraison dans
48 Wilayas

1,950DA 1,365DA

Ajouter au panier
Vendu par : Dar Echihab

Description

Le XVIIe siècle s’achève. Précepteur du duc de Bourgogne, Fénelon sublime sa tâche pédagogique en procurant au petit-fils de Louis XIV une narration en forme de fable homérique. Relatant les aventures du jeune Télémaque parti à la recherche de son père, Ulysse, l’auteur place aux côtés du héros la figure de Mentor, incarnation de la parfaite Sagesse. C’est là transformer le voyage initiatique en itinéraire spirituel… Car le projet est bien celui d’un théologien chrétien. Quelques années auparavant, en 1674, Boileau, au chant III de son Art poétique, avait proscrit le merveilleux chrétien du champ littéraire : « De la foi d’un chrétien les mystères terribles/D’ornements égayés ne sont point susceptibles » (v. 199-200). En « fabuleux chrétien » recourant à l’allégorie, Fénelon donne ainsi à lire la leçon politique fondamentale : c’est la créature humaine que le futur roi doit réformer en lui avant d’espérer gouverner avec justice et clairvoyance. Au terme de ses aventures, Télémaque aura appris qu’il n’y a pas de victoire plus éclatante et moins glorieuse que celle que l’on emporte sur sa propre insuffisance.

Avis des consommateurs

Il n’y a pas encore d’avis.

Avez-vous déjà utilisé ce produit ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + 15 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.