Promo !

Les abords du chez-soi

Plus de détails

Détails du produit

Le chez-soi, dans les pratiques de l’habiter ou dans les idéologies et conceptions du logement, est intrinsèquement marqué par la dualité ouverture/fermeture l’ouvrir à l’air, à la lumière et aux vues agréables ainsi qu’à la proximité avec des familiers ; le refermer et préserver son intimité des regards et de l’intrusion. Une telle dialectique ne concerne pas que les limites et dispositifs physiques qui relient ou séparent les sphères privatives, collectives et publiques de l’habitat, mais touche aux questions des rapports entre individus. Ainsi peut se comprendre la longue lignée de discours et projets sur ces liens supposés à la fois sociaux et spatiaux, aux visées tantôt défensives, tantôt conviviales. Transition, prolongement, espace intermédiaire, voisinage : l’auteur éclaire les enjeux et références de cette quête d’un entre-deux, en s’attachant aux apports des sciences humaines au même titre que des doctrines des architectes et urbanistes. Utopies sociétaires ou communautaires, apologie de la maison, hygiène et pittoresque de la rue, essor de la copropriété, clarification gestionnaire des espaces libres, exigences sécuritaires : ces conjonctures de l’entre ville et logement ont pour dernier avatar l’engouement actuel pour la résidentialisation.

Vous vendez ce produit ? Cliquez ici pour ouvrir votre boutique sur le site

Paiement cash
à la livraison

Produits
originaux

Livraison dans
48 Wilayas

1,740DA

Ajouter au panier
Vendu par : Dar Echihab

Description

Le chez-soi, dans les pratiques de l’habiter ou dans les idéologies et conceptions du logement, est intrinsèquement marqué par la dualité ouverture/fermeture l’ouvrir à l’air, à la lumière et aux vues agréables ainsi qu’à la proximité avec des familiers ; le refermer et préserver son intimité des regards et de l’intrusion. Une telle dialectique ne concerne pas que les limites et dispositifs physiques qui relient ou séparent les sphères privatives, collectives et publiques de l’habitat, mais touche aux questions des rapports entre individus. Ainsi peut se comprendre la longue lignée de discours et projets sur ces liens supposés à la fois sociaux et spatiaux, aux visées tantôt défensives, tantôt conviviales. Transition, prolongement, espace intermédiaire, voisinage : l’auteur éclaire les enjeux et références de cette quête d’un entre-deux, en s’attachant aux apports des sciences humaines au même titre que des doctrines des architectes et urbanistes. Utopies sociétaires ou communautaires, apologie de la maison, hygiène et pittoresque de la rue, essor de la copropriété, clarification gestionnaire des espaces libres, exigences sécuritaires : ces conjonctures de l’entre ville et logement ont pour dernier avatar l’engouement actuel pour la résidentialisation.

Avis des consommateurs

Il n’y a pas encore d’avis.

Avez-vous déjà utilisé ce produit ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.