Promo !

Rives coloniales : architectures de Saint-Louis à Douala

Plus de détails

Détails du produit

Ce livre retrace l’histoire des formes et des modèles architecturaux qui, depuis la fin du 15ème siècle, période à laquelle les Portugais établirent leurs premiers comptoirs, jusqu’aux indépendances des années 1950 et 1960, coexistèrent et/ou se succédèrent le long de la Côte de l’Afrique de l’Ouest de l’embouchure du fleuve Sénégal jusqu’à Douala, sur les rives du Wouri. L’ouvrage couvre toutes les formes architecturales depuis les bâtiments préfabriqués d’importation jusqu’aux architectures mises en oeuvre par les autochtones en passant par l’architecture religieuse, civile ou militaire, à l’exclusion des architectures dites traditionnelles ou strictement vernaculaires. Les impacts auxquels ont été soumises ces “rives” sont soulignées : impacts de la présence européenne – portugaise, hollandaise, anglaise, française, danoise …- dont les implants architecturaux vont du château fort médiéval à l’immeuble de rapport en béton précontraint, impact européen indirect en provenance du Brésil véhiculé par les esclaves affranchis revenus s’installer sur la terre de leurs ancêtres, ou d’Amérique du Nord avec pour point de chute le Libéria, influences orientale ou nord-africaine dont le vecteur principal est l’islam, influences intra-africaines avec pour sources le Libéria ou le Togo

Vous vendez ce produit ? Cliquez ici pour ouvrir votre boutique sur le site

Paiement cash
à la livraison

Produits
originaux

Livraison dans
48 Wilayas

2,815DA 1,971DA

Ajouter au panier
Vendu par : Dar Echihab

Description

Ce livre retrace l’histoire des formes et des modèles architecturaux qui, depuis la fin du 15ème siècle, période à laquelle les Portugais établirent leurs premiers comptoirs, jusqu’aux indépendances des années 1950 et 1960, coexistèrent et/ou se succédèrent le long de la Côte de l’Afrique de l’Ouest de l’embouchure du fleuve Sénégal jusqu’à Douala, sur les rives du Wouri. L’ouvrage couvre toutes les formes architecturales depuis les bâtiments préfabriqués d’importation jusqu’aux architectures mises en oeuvre par les autochtones en passant par l’architecture religieuse, civile ou militaire, à l’exclusion des architectures dites traditionnelles ou strictement vernaculaires. Les impacts auxquels ont été soumises ces “rives” sont soulignées : impacts de la présence européenne – portugaise, hollandaise, anglaise, française, danoise …- dont les implants architecturaux vont du château fort médiéval à l’immeuble de rapport en béton précontraint, impact européen indirect en provenance du Brésil véhiculé par les esclaves affranchis revenus s’installer sur la terre de leurs ancêtres, ou d’Amérique du Nord avec pour point de chute le Libéria, influences orientale ou nord-africaine dont le vecteur principal est l’islam, influences intra-africaines avec pour sources le Libéria ou le Togo

Avis des consommateurs

Il n’y a pas encore d’avis.

Avez-vous déjà utilisé ce produit ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 − 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.